Conseils pour bien voyager quand on est enceinte

Enceinte et assoiffée de découvertes et d’aventures ? Pourquoi pas ? Mais à condition que la grossesse ne présente aucune complication et que l’on suive de près quelques règles importantes. La première de ces règles est de veiller à partir lors du second trimestre car alors, la femme est moins sujette aux nausées et le risque de fausse couche est moindre. Que faire si on apprend juste avant le départ qu’on va devenir mère ? Le réflexe est d’aller consulter un médecin, de préférence un gynécologue qui donnera son avis et probablement des médicaments adaptés pour que le voyage se passe bien s’il donne son accord.

Parer aux risques

Si la destination est un pays tropical, le risque de contracter le paludisme est élevé et puisqu’une femme enceinte ne peut recevoir pratiquement aucun vaccin, des astuces plus simples existent. Par exemple, utiliser un moustiquaire, de jour comme de nuit, s’appliquer des répulsifs bio, porter en permanence des vêtements couvrants, et peut-être même utiliser des insecticides inoffensifs pour les femmes enceintes. Pour ne pas souffrir de la fameuse tourista, il vaut mieux veiller à ce que l’on mange, peler systématiquement fruits et légumes et ne rien consommer de cru, surtout pas l’eau du robinet.

Un voyage adapté

Afin que le voyage se passe dans les meilleures conditions qui soient, il vaut mieux se montrer raisonnable et faire de courts trajets ou portionner le trajet en plusieurs. Pour cela, regarder à l’avance dans quel gîte ou hôtel s’arrêter en cours de route, si le voyage se passe en voiture, mettre des bas de contention pour un voyage en avion et se lever fréquemment pour marcher pour un voyage en train. Et puis, aussi téméraire ou sportive qu’on soit, les activités telles que la plongée sous-marine ou l’escalade sont à 100 % proscrites.

août 6, 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *